J'ai vécu comme un très grand nombre dans l'aveuglement.

 

J'ai vécu comme un très grand nombre dans de grandes souffrances et de grandes remises en question.

 

Et j'étais comme un grand nombre dans une très grande incompréhension de ce qu'était un être sensible, quand il reçoit et lutte pour ne pas être submergé par toutes ses façons d'être qui ne peuvent être contrôlées, où l'hyperémotivité prend d'un coup le contrôle.

 

En 2009, ma vie était tellement vide de sens et tellement souffrante que je fis le choix de mourir. Je ne mourus pas mais toutes les façons habituelles de croire en ce qui allait pouvoir un jour me rendre heureuse tombèrent en éclats. Ce fut le début non visible de mon chemin spirituel : même si je ne vis rien alors de ce Grand Changement en moi, tout était prêt en moi pour m’ Éveiller en Conscience. Du moment que je ne croyais plus à ce que j'avais mentalement établi comme plan de vie dans ma tête, j'ouvrais un autre champ de possibles.

 

En 2016, je vécus un grand bouleversement de toutes mes façons de croire en ce monde. Ce que je pensais impossible et inexistant entra dans ma vie. Je vécus l'Éveil, dans un moment où je vécus la Conscience de l'Être, au - delà de mes façons habituelles de me voir et de me penser personnellement. Je n'eus d'autres choix que de constater qu'il y avait effectivement d'autres réalités et d'autres possibles sur Terre.

 

Aujourd'hui, je vis d'une toute autre manière que ce qui m'avait conduit en 2009 à vouloir arrêter de vivre sur Terre. Je n'aimais alors ni ma vie, ni la personne que je pouvais être. Je cherchais, je cherchais, je pensais trouver et au final, ça finissait toujours mal dans de la souffrance.  Je vivais dans la dualité, donc il ne pouvait en être autrement : tout bien porte en son sein le germe de son opposé... Le désir, le manque, l'idée pensée à concrétiser sans Écouter en Soi et par Soi cette Voix d'Amour... Comme c'était compliqué !

 

Personnellement, j'ai toujours aimé la liberté et accompagner la confiance ou la reprise de confiance en ses propres capacités, face à des déchirures de la vie. J'étais ergothérapeute pendant dix sept années, et j'ai accompagné dans cette profession bien des rééducations, bien des grands défis personnels de personnes ayant connu soit des accidents de la route, soit des accidents cérébraux, soit des difficultés sociales, physiques mentales et cognitives. J'ai toujours vécu dans une façon de travailler ensemble, dans une relation unie et de confiance l'un en l'autre. Je m'aperçois jour après jour combien cette Nouvelle façon de vivre en Conscience est toujours à l'image de ce que j'aimais avant dans ma vie de dualité, mais complètement Autre aussi. On transcende ce que l'on a été et ce que l'on a vécu. Il n'y a rien à enlever ou à faire disparaître en soi. Toute idée de changement par le fait de supprimer ce qui est pensé comme différent de ce que l'on désirerait, dans sa façon de penser, est toujours combat. Et en le combat de soi ou avec l'autre, il n'y a toujours que Séparation et création de nouvelles dualités. Transcender n'est pas une question de combat, de désir ou de négation de soi ou de l'autre. Transcender est toujours Union ou Réconciliation. Il n'y a que dans l'Union Consciente, donc l'Amour en Soi, que l'on peut transcender son existence en ce monde. Et toute transcendance devient aussi transcendance d'autres... En Conscience, on voit combien, chacun, nous sommes tout à la fois Individualité et Ensemble, l'un vivant toujours en l'autre.

 

J'ai longtemps cherché. Aujourd'hui, je vois combien il n'y avait rien à trouver, à part cette con - Naissance de Soi et de l'Autre en ce monde, et Tout à Vivre.